POUR NOUS CONTACTER
EMAIL
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2017 Fédération ECOSYST'M

 
LES GRANDS ENJEUX

Faute d’alternative, la voiture individuelle est le seul mode de déplacement dans les secteurs de faible et moyenne densité pour se rendre sur un lieu de travail, rejoindre des équipements scolaires et universitaires, des centres de soins, d’achats et de loisirs. Les transports en commun sont rares et l’éloignement des services impacte ces territoires qui s’inscrivent peu à peu dans une spirale de désertification, isolant les populations le plus âgées et les plus fragiles. Les plus jeunes quittent ces secteurs sans avenir pour eux, faute d’activités et d’emplois, et se rapprochent des zones plus attractives, mieux desservies et plus animées.


Pour se déplacer, ces populations, dont les revenus sont aussi les plus faibles, consacrent plus d’un tiers de leur budget, soit près de 2600 €/an (voiture d’occasion) dont 1300 € uniquement en dépense de carburant.


Comment contenir la facture énergétique de ces populations qui seront les plus touchées par les hausses ressenties d’année en année du coût de l’énergie ?

 

Comment atteindre le Facteur 4 à l’horizon 2050 sans apporter d’alternative à la voiture individuelle ?

Pour les territoires

» Les activités locales Partenaires de Proximité, bénéficient d’une fréquentation accrue grâce à la nouvelle dynamique de proximité impulsée par le covoiturage ECOSYST’M, et participent aux développement des liens sociaux qui favorisent les échanges et services.

» La structure locale ECOSYST’M apporte une offre de déplacement supplémentaire qu’elle peut élargir à d’autres modes : mise à disposition de voitures conditionnée au déplacement de 3 personnes a minima, de vélos électriques... Elle peut développer un service d’autopartage, et combiner les offres de déplacements en intégrant les offres de transports collectifs, les taxis, le TAD.

La population bénéficie ainsi d’informations et d’assistance pour se déplacer sans voiture, ou en partageant celles qui sont déjà en circulation sur le territoire. Cela améliore l’accès au travail, aux loisirs, aux établissements de soins, etc.

» Soutenir entrepreneuriat et les initiatives locales, favorise l’implantation d’un espace de travail partagé en centre-ville qui crée une nouvelle polarité et contribue à la dynamique économique des activités locales.

» Le développement d’ECOSYST’M, s’inscrit dans une démarche de co-construction, ce qui favorise un dialogue constructif entre acteurs institutionnels.

Pour les citoyens

» Le citoyen sans voiture bénéficie d’un appui humanisé, auprès de la structure labellisée ECOSYST’M pour trouver le covoiturage dont il a besoin.

 

» Le conducteur réduit ses dépenses de carburant de 50% à 100%, selon le nombre de passagers qui partagent son trajet. Les dépenses moyennes en secteur de faible densité sont de l’ordre de 1 300 €/an, le conducteur peut réaliser une économie de 650 € à 1 300 €/an.

 

» La diversité de services pratiques offerts à tous par les activités de proximité, rend leur accueil convivial. Cela impacte l’environnement social devenu plus solidaire, et réduit l’isolement des personnes les plus fragiles.

» Le covoiturage ECOSYST'M contribue au maintien à domicile des personnes âgées, qui bénéficient du service de covoiturage en participant aux frais d’essence. Elles ont le sentiment d’être moins « redevables » au conducteur qui les a emmenées.

 

» L’usage des Bons Energie fait du citoyen un acteur de la dynamique locale et du développement économique de sa commune.

Pour les activités locales

» Les services pratiques que les commerçants apportent à leurs clients et aux habitants de leur commune, sont très visibles pour leur clientèle.

» La convivialité qu’ils engendrent crée une attractivité supplémentaire, les covoitureurs sont de nouveaux consommateurs.

» Leur rôle de promoteurs d’ECOSYST’M, est affirmé par la communication ECOSYST’M, ce qui optimise leur motivation.

» Les grandes surfaces commerciales ne peuvent être signataires d’un Pacte de Partenariat de Proximité.

Pour les Grands Partenaires

» Les populations disposent d’une lecture globale des offres de transport existantes via l’onglet « territoires » du site, et bénéficient d’une nouvelle offre de rabattement sur les points de dessertes existants, gares ferroviaires points d’arrêt de transporteurs routiers, aires de covoiturage de plus longues distances.

 

» Les liens sociaux optimisés par l’appartenance au réseau ECOSYST’M et par les services apportés gracieusement par les commerces de proximité, favorise l’entraide solidaire entre les populations.

Ces liens sociaux renforcés favorisent le covoiturage de proximité.

» Les services inscrits dans le catalogue de services ECOSYST’M, assurés par les Partenaires de Proximité, facilitent la mobilité de proximité, au-delà des communes desservies par les transports collectifs.

» La structure labellisée ECOSYST’M et consacrée à la mobilité de proximité, devient l’interlocuteur pour promouvoir la diversité de modes de rabattement partagés pour les déplacements de courtes et de longues distances.