POUR NOUS CONTACTER
EMAIL
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2017 Fédération ECOSYST'M

Projet Flash

Au-delà des secteurs de faible densité, d’autres projets collaboratifs sont engagés pour améliorer le cadre de vie des habitants vivant dans le périurbain de grandes agglomérations. De petites et moyennes  collectivités, subissent une telle attractivité des pôles urbains, qu’elles deviennent cités dortoirs (désertion des commerces et activités locales). Ces communes sont démunies face au chaos provoqué par ces trafics continus, et assistent impuissantes à la dégradation de leur environnement.

Ces fractures isolent des populations de plus en plus marginalisées.

Cet isolement est amplifié par le rejet de cet environnement et l’image du quartier. Ce sont les populations les plus pauvres qui vivent ici, et aussi les moins formées. 1 544 quartiers parmi les plus pauvres de France sont identifiés par les pouvoirs publics qui ont mis en place 435 contrats de ville.

Il y a un gros travail de réappropriation à opérer dans ces secteurs malmenés et dégradés.


Comment recréer un climat de confiance, et apporter de nouvelles perspectives à ces populations ?

Projet Flash : 3 semaines pour un projet


C’est une démarche collaborative développée par la Fédération ECOSYST’M pour réunir les acteurs de ces territoires et réfléchir ensemble aux interventions urgentes, visibles et efficaces à opérer dans ces quartiers. Un Projet Flash est un concours d’idées lancé auprès d’étudiants et jeunes professionnels. Son programme est précisé dans un cahier des charges qui identifient les difficultés récurrentes qui dégradent ces secteurs: accessibilité et mobilité, difficultés socio-économiques… Une démarche qui vise à requalifier l’environnement et soutenir la mobilité de proximité dans les secteurs périurbains caractérisés par un niveau élevé des gaz à effet de serre, afin de favoriser en particulier l’usage du vélo et des modes partagés pour les déplacements de proximité.
Ce concours d’idées s’adresse aux formations ciblées par les experts : Ecoles d’Architecture et de Paysage du territoire, Ecoles de design, d’Ingénieurs, de Commerces, etc. Les candidats disposent de 3 semaines pour proposer des idées « flash » : interventions rapides, faciles à mettre en oeuvre, visibles et à coût maîtrisé.
Les acteurs et membres du groupe de travail, sont réunis dans un jury, et sélectionnent ensemble les meilleurs projets en privilégiant les interventions qui pourraient améliorer le cadre de vie des habitants.

 

Une démarche participative qui favorise les échanges et associe les habitants dans un dialogue apaisé et constructif.
Les idées retenues font ensuite l’objet d’un appel à projet adressé aux professionnels de l’aménagement, qui peut aussi associer des employeurs et des entreprises pour bénéficier de financements publics et privés.

Lauréat Projet Flash IDF 2015.

Réalisation gare de Versailles RD

Séance Module Flash ENPC

Élaboration CDC

ALBUM-PF-MELUN-270219-light-1.png

Cliquer sur l'image pour télécharger l'album

Cliquer sur l'image pour télécharger le cahier des charges et réglement